DENTURE HELICOIDALE

 

 

Ils transmettent le mouvement entre deux arbres parallèles. L'angle d'inclinaison de la denture (angle d'hélice), est le même pour les deux roues, mais en sens inverse.
Toutes les roues à denture hélicoïdale, de même module et de même angle d'hélice, engrènent  entre elles (quels que soient leurs diamètres ou leurs nombres de dents). Seules les hélices doivent être de sens contraire sur les roues.
Caractéristiques
Angle d'hélice: b entre 15 et 30°
Module réel: mn (module normalisé)
Nombres de dents: Z (fonction des vitesses angulaires: wa / wb = na /nb = Zb /Za )
Module apparent: mt = mn / cosb
Pas apparent: Pt = mt *  3,14159
Pas réel: Pn = Pt cosb
Diamètre primitif: D = mt Z
Diamètre de tête: da = d + 2 mn
Diamètre de pied: df = d - 2,5 mn
Saillie: ha = mn
Creux: hf = 1,25 mn
Entraxe: a = (d1 + d2) / 2 = ( mt (Z1 + Z2)) / 2 ) = ( mn (Z1 + Z2 ))/ ( 2 cos b )
Largeur denture: b ³ (3,14159 mn)/ sin b
Avantages:
Les engrenages à denture hélicoïdale permettent une transmission plus souple, plus progressive et moins bruyante que les engrenages à dentures droite.
La transmission des efforts est plus importante (nombres de dents en contacts plus élevés), y compris aux vitesses élevées.

Inconvénients:
Des efforts supplémentaires dus à angle d'hélice (force axiale sur les paliers et augmentation des efforts de flexion). Rendement un peu moins bon. Utilisation impossible en montage "baladeur" (ces engrenages doivent rester en contact permanent).
On peut neutraliser la poussée axiale en utilisant sur chacuns des deux arbres, deux roues à denture hélicoïdale inverses ou une seule roue à deux dentures symétriques (dite à "chevrons").

Ces engrenages sont employés lorsque l'on cherche un fonctionnement silencieux (boîte de vitesse,...), un trés bon rendement ou une transmission sans vibrations (pour des vitesses de rotation élevée).

Engrenages gauche

Axes des roues non parallèles et non concourants.

Le sens des hélices primitives est le même pour les deux roues.

Ce montage engendrent des frottements et des poussées axiales trés importants.

Dans le cas d'axes orthogonaux, on a souvent bA = bB = 45°